• Polluants

  • PICTO POLLUANT

dioxyde d'azote

Les oxydes d'azote proviennent des combustions et du trafic automobile. Ils affectent les fonctions pulmonaires et favorisent les infections.
SOURCES POTENTIELLES SOURCES POTENTIELLES
Les sources principales sont les véhicules : près de 60% en Midi-Pyrénées et plus de 70% sur l'agglomération toulousaine et les installations de combustion (centrales thermiques, chauffages...).
Le pot catalytique a permis, depuis 1993, une diminution des émissions des véhicules à essence. Néanmoins, l'effet reste encore peu perceptible compte tenu de l'augmentation forte du trafic automobile et de l'âge moyen des véhicules.
Des études montrent qu'une fois sur 2 les européens prennent leur voiture pour faire moins de 3 km, une fois sur 4 pour faire moins de 1 km et une fois sur 8 pour faire moins de 500m ; or le pot catalytique n'a une action sur les émissions qu'à partir de 10 km.
Les oxydes d'azote se rencontrent également dans les locaux, issus alors principalement des appareils de combustion à combustibles gazeux (gazinière, chauffe-eau...). Ils sont également l'un des nombreux composés de la fumée de tabac.
EFFETS SUR LA SANTÉ EFFETS SUR LA SANTÉ
Le dioxyde d'azote est un gaz irritant qui pénètre dans les plus fines ramifications des voies respiratoires.
Dès que sa concentration atteint 200 µg/m3, il peut entraîner une altération de la fonction respiratoire, une hyperréactivité bronchique chez l'asthmatique et un accroissement de la sensibilité des bronches aux infections chez l'enfant.
EFFETS SUR L'ENVIRONNEMENT EFFETS SUR L'ENVIRONNEMENT
Les oxydes d'azote participent aux phénomènes des pluies acides, à la formation de l'ozone troposphérique, dont ils sont l'un des précurseurs, à l'atteinte de la couche d'ozone stratosphérique et à l'effet de serre.
SEUILS DE DÉCLENCHEMENT DES ÉPISODES DE POLLUTION SEUILS DE DÉCLENCHEMENT DES ÉPISODES DE POLLUTION
- Seuil de recommandation et d'information : 200 µg/m3 en moyenne horaire
- Seuil d'alerte : 400 µg/m3 en moyenne horaire, ou 200 µg/m3 en moyenne horaire si la procédure d'information a été déclenchée la veille et le jour même et que les prévisions font craindre un dépassement pour le lendemain.
VALEURS RÉGLEMENTAIRES VALEURS RÉGLEMENTAIRES
- 2 valeurs limites pour la protection de la santé humaine :
200 µg/m3 en percentile 99,8 des moyennes horaires (= 18 heures de dépassement autorisées pour l'année civile) et 40 µg/m3 en moyenne annuelle.
- Valeur limite pour la protection de la végétation : 30 µg/m3 en moyenne annuelle pour les NOx (oxydes d'azote).

 

abonnement aux infos épisodes depollution      abonnement aux infos quotidiennes qualité de l'air      Abonnement à la newsletter ORAMIP