Fin de l'épisode de pollution du 29/12/16 au 09/01/2017

Fin de l'épisode de pollution du 29/12/16 au 09/01/2017 : Evolution des concentrations en particules 

Retour sur l'historique de l'épisode de pollution

Le département des Hautes Pyrénées a connu dernièrement un épisode de pollution aux particules exceptionnel par sa durée. 12 jours de dépassements des seuils réglementaires consécutifs ont ainsi été enregistrés entre le 29/12/2016 et le 09/01/17. 

La conjonction de plusieurs facteurs est à l'origine de cet épisode : des émissions locales de particules importantes, des conditions météorologiques particulièrement stables défavorables à la dispersion et enfin le relief du territoire confinant les polluants dans les vallées.

Ces émissions de particules provenaient, au début de l'épisode de pollution, des incendies issus d'écobuages non maitrisés observés sur le département qui s’ajoutaient aux émissions habituelles.

Les niveaux de particules ont progressivement augmenté sur le département depuis le 28 décembre et un dépassement du seuil d'information et de recommandation a été constaté le 29 décembre. Le 31 décembre, la préfecture des Hautes-Pyrénées a pris un arrêté interdisant les écobuages jusqu’au 10/01/17. Site de la préfecture

Le 3 janvier, les incendies ont été maitrisés par les sapeurs-pompiers. Cependant, les niveaux de particules sont restés élevés, alimentés par les émissions des chauffages (principalement du chauffage au bois) et des déplacements routiers, et les conditions météorologiques limitant la dispersion des polluants atmosphériques.

A partir du 6 janvier, les concentrations en particules en suspension ont augmenté sur le reste du territoire. Le seuil réglementaire a ainsi été dépassé sur plusieurs départements de la région à partir du 7 janvier : la Haute-Garonne, le Tarn et le Tarn-et-Garonne. 

Dans la journée du 9 janvier, les conditions météorologiques ont évolué favorablement et les niveaux de particules ont diminué sur l'ensemble du territoire. 

 

télécharger la planche de cartographies

RECOMMANDATIONS SANITAIRES

Populations vulnérables :

Femme enceintes, nourrissons et jeunes enfants, personnes de plus de 65 ans, personnes souffrant de pathologie cardiovasculaires, insuffisants cardiaques ou respiratoires, personnes asthmatiques
Populations sensibles :
Personnes se reconnaissants comme sensibles lors des pics de pollution et/ou dont les symptômes apparaissent ou sont amplifiés lors des pics (par exemple : personnes diabétiques, personnes immunodéprimées, personnes souffrant d’affections neurologiques ou à risque cardiaque, respiratoire, infectieux).

Evitez les déplacements sur les grands axes routiers et à leurs abords, aux pérodes de pointes.
Evitez les activités physiques et sportives intenses(dont les compétitions), autant en plein air qu’à l’intérieur.Reportez les activités qui demandent le plus d’effort.
En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par ex. : essoufflement, sifflements, palpitations) :
- prenez conseil auprès de votre pharmacien ou votre médecin, ou contactez la ligne Air Santé 05.61.77.94.44
- privilégiez des sorties plus brèves et celles qui demandent le moins d’effort.

Population générale

Réduisez les activités physiques et sportives intenses (dont les compétitions).
En cas de gêne respiratoire ou cardiaque (par ex. : essoufflement, sifflements, palpitations), prenez conseil auprès de votre pharmacien ou consultez votre médecin ou contactez la ligne Air Santé 05.61.77.94.44

 

 

abonnement aux infos épisodes depollution      abonnement aux infos quotidiennes qualité de l'air      Abonnement à la newsletter ORAMIP